Sortie mer Locquirec 23-27 octobre 2020 (par Eric)

Fin juin 2020, juste sorti du confinement 7 collègues de GTM Bâtiment avec trois invités, ami conjoint ou enfant confirment leur venue à la sortie côte de granite rose à Perros-Guirec en Bretagne Côtes d’Armor du 23 au 27 octobre 2020, organisée par GTM SPORT.

Début septembre Marie-Pierre, Nadège et Wilfried du CCKV sont inscrit à une formation pagaie couleur organisé par le CRIFCK à CROZON Bretagne Finistère nord du 25 au 31 octobre.

Courant de la première quinzaine du mois d’octobre 2020, la situation COVID19 se dégrade chaque jour un peu plus, comme le temps.

Fin de la première quinzaine d’octobre, chez GTM SPORT, six désistements … camper sous tente fin octobre avec une météo tout sauf clémente à refroidit bien des ardeurs. Les quatre restant décident de maintenir la sortie ce malgré les conditions météo peu favorables.

Début de la deuxième semaine d’octobre le CRIFCK annonce l’annulation de la formation suite à la fermeture de l’établissement d’accueil au vu de la progression du COVID19 au grand désespoir de Marie-Pierre, Nadège et Wilfried.

GTM SPORT et CCKV, qui ont l’habitude de faire des sorties en commun, la descente de l’Eure par exemple, décident donc de faire la sortie côte de granite rose ensemble.

C’est comme cela, que nous voilà donc tous parti pour le camping de LOCQUIREC ce vendredi 23 octobre 2020, Marie-Pierre, Nadège, Wilfried, Wendy, Martin, Rajen et Eric. 

Notre arrivée se fait en fin de journée, peu de temps pour monter les tentes deux tipis et un igloo avant la nuit, et monter les tentes sous un bon gros vif (Il ne pleut jamais en Bretagne le temps est seulement vivifiant) n’est pas ce qu’il y à de mieux pour le moral …. L’emplacement exceptionnel du camping du fond de la baie nous a été d’un grand secours pour le moral …. En bordure de la plage, mais aussi le repas du soir au resto.

Samedi matin réveil en douceur, courses, et chose très rare voir exceptionnel … le tipi (des filles) qui s’effondre.

Et dans l’après-midi première mise à l’eau …. Vent de terre 3bft rafale 4 à 5bft houle de 0m50 et vagues de vents contraires à la houle. Pas les meilleures conditions pour les deux débutants du groupe que sont Rajen et Wendy. Avec ce vent le risque principal est le dessalage. Rajen et Wendy naviguant chacun dans un sit on top « tribal océan de chez DAG » le risque est résiduel pour eux. Pour le reste du groupe nous maitrisons ce risque grâce à nos entrainement club.

Deuxième risque lié au vent de terre, être emporté au large. Ce risque est rendu nul du fait du choix du point d’embarquement, et de de la géographie des lieux. Le vent nous fera dériver sur le port de Locquirec, et non vers le large.

Enfin l’embarquement, nous aidons nos deux jeunes recrus à passer les premiers rouleaux, et nous voilà sur l’eau pour notre première mini excursion.

Au cours de la navigation le vent forci … Rajen et Wendy fatiguent, Si leurs bateaux sont très, très stables, ils sont aussi très lourds, avec une énorme prise au vent, donc plus fatigant à propulser que les pontés.

Le long de la cote deux voiliers ont leurs mats qui ne bouge pas au contraire des autres, cela veut dire qu’ils ne sont pas dans une zone de vagues et donc de vent, nous faisons cap sur eux. Et effectivement c’est une zone complètement abritée. Nous nous reposons quelques instants, puis Wilfried et moi partons voir l’état de la mer pour la zone de débarquement prévu. Nous jugeons que c’est tout à fait convenable pour nos novices, zone sans rouleaux juste des petites vagounettes nous poussant sur la plage. Nous naviguons donc tous, doucement sur vers la plage.

Retour au camp toujours tranquilou nos bateaux sur leurs roues.

La mer étant basse et la nuit loin d’être tombée, nous décidons d’aller faire nos courses en bas de chez nous … traduisez d’aller à la pêche aux moules … au passage nous avons trouvé quelques huîtres qui n’ont pas eu le temps de connaitre les tipis. Quant aux moules, elles, elles n’ont pas passées la nuit. Je ne sais pas pourquoi Nadège, Wilfried, et Marie-Pierre ont fait un blocage sur la cuisson du riz dans le jus des moules, et un autre blocage sur quelques pois-chiches pour le repas du lendemain.

Une Mauvaise nouvelle quand même … Pour demain le temps se dégrade… Mais la sortie technique pour « débutant » encadré par Agnès est maintenue. Par contre la sortie sur Granite Rose est annulée, Agnès considérant que les conditions météo ne permettent pas à un groupe comportant des débutants au stade initiation de naviguer sur ce sport.

Demain rendez-vous 9h00 au camping.

Samedi 7 heure le réveil sonne …. Et là gracemat jusqu’à 7H30 … tous en pleine forme …. Tous non Rajen a passer une nuit moyenne et est barbouillé.

8H et des brouettes, arrivée d’Agnès, présentations d’usage, et fin du petit dèj.

9h démarrage du programme de la journée avec les traditionnels échauffement … soyons doux avec notre corps (oui c’est moi qui dis ça).

Puis mise à l’eau de tout le petit groupe … avec une mer plus formée qu’hier. Si le vent et les vagues de vents ont changées, la houle elle, à grossie, et nous avons au départ des vagues plus hautes que nous assis dans nos kayaks. Mais Agnès nous emmène dans une zone bien calme pour nous enseigner les bases

Par contre … chance … le soleil est au rendez-vous ce dimanche.

La journée technique pour novice commence … Propulsion, Virages, Appuis, radeau … vous allez me dire que pour ceux du club de Versailles ils allaient s’ennuyer … et bien non … la qualité et le niveau de pédagogie du guide y étant pour beaucoup.

Fin de matinée, Rajen ne se sent pas mieux, il est décidé qu’il va rentrer au camp. Pour cela il est accompagné par Eric. Le groupe termine la matinée, et rentre peu de temps après au camp pour le repas de midi.

Wendy est très fatiguée. Son bateau bien stable est aussi bien, bien lourd. Agnès confirme qu’elle peut sans risque emmener Wendy dans un kayak ponté P&H SCORPIO. Et c’est reparti pour une après-midi de technique … avec Wendy dans le SCORPIO.

Et voyez le résultat …. Pas mal pour une débutante …

Fin d’après-midi le groupe revient face au campement, le temps se gâte … mais bon juste un petit vif.

Nadège et Wilfried terminent la journée en jouant un peu dans les rouleaux en bord de plage.

Fin de journée, Agnès confirme que la météo va rendre difficile la navigation de lundi, Granite Rose, est définitivement abandonné.

Remonté le Léguer jusqu’à LANNION serai envisageable en partant de Petit-Pont au fond de la baie de la vierge, mais le retour avec un vent de face sera très pénible.

Nous réservons aussi trois kayaks pontés pour Rajen, Wendy, et en remplacement d’un « ligue de bretagne » qui à sa bande de protection de quille qui est décollée. Agnès va regarder l’évolution de la météo et nous proposera dans la soirée une sortie possible pour Lundi.

En attendant nous nous préparons pour aller manger au Café du Port à TREDREZ-LOCQUEMEAU.

Agnès nous rappelle … baie de Morlaix … Rendez-vous pris pour 9h30 à la base nautique de CARENTEC.

7h00 réveille puis petit dej rapide mais copieux casse-croûte du midi en poche et remorque de kayak au cul, nous partons pour CARENTEC une petite heure de route. Eric pour qui la douleur qu’il a ressenti au coude droit en début d’après-midi, c’est amplifié durant la nuit décide de ne pas naviguer.

La météo ne s’est pas améliorée, Agnès, décide de tenter Pennénez sur l’ile Callot avec suivant le comportement du groupe face aux vagues, courants et vents la variante LOCQUENOLE. Dans ce cas Eric assurera la navette.

Finalement le groupe a fait l’ile callot. Pour certains, plus précisément pour certaine, les limites ont été dépassées … mais c’est avec le sourire que tous sont revenu. Comme il restait un peu de temps pour finir l’après-midi et que le soleil était présent, Nadège et Wilfried ont fait, encadré par d’Agnès un petit complément en condition plus soutenues au château du taureau.

L’heure de la séparation à sonner, Agnès et sa remorque de kayak et nous la nôtre regagnons nos pénates respectifs.

Nous décidons de partir de bonne heure demain matin, donc nous préparons le soir même remorque et voiture ne laissant que le strict minimum à faire pour le lendemain matin. Après une telle journée nous sommes bien d’accord un resto s’impose …. Et nous voilà parti pour une crêperie que nous avions repérée juste à côté du camping.

Mardi matin au lever du soleil.

Et voilà nous sommes prêts à partir … pile à l’heure … grâce en grande partie à Rajen car dans ce sens-là, Eric à toujours énormément de mal à quitter son duvet … oui, oui la même que pour la Rance.

Nous voilà donc prêt à partir … sauf que l’accueil du camping n’ouvre que dans une demie heure …. Ça s’appelle se faire avoir.

Allez nous sommes tous bien rentés et enchanté de notre virée …. Surtout que le week-end suivant l’Etat nous reconfinait ….

ET … Un grand merci à « Agnès PENISSON de Planète Kayak » qui nous a fait vivre des moments et découvrir des lieux que sans elle, nous n’aurions jamais connus.

Planète Kayak, Tel : +33 (0)6 84 94 76 77, Email : agnes@planetekayak.fr

Allez sur son site il y a plein de balades randonnées et formations.

L’hébergement au camping de municipal de LOCQUIREC était très bien. Camping en bordure de mer, calme propre, ouvert toute l’année : Camping Municipal du Fond de la Baie, Route de Plestin, 29241 Locquirec, Tel : 02 98 67 40 85, Email : campinglocquirec.com

Laisser un commentaire